Cession reprise
Publié le - 264 hits -

Cabinet d’expertise comptable pour les TPE, les PME, les associations

Vous êtes une TPE, une PME, une association, une CHR ou encore un professionnel libéral souhaitant bénéficier des accompagnements d’un cabinet d’expertise comptable ? Ce dernier guide l’entrepreneur depuis la création de votre entreprise quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous intervenez.

Création d’entreprise et conseils

L’expert-comptable choisit avec son client la forme juridique de l’entreprise : si l’entrepreneur gère seul son entreprise, celle-ci sera une AE, une EI, une EIRL, une EURL ou encore une SASU. Pour une société à plusieurs associés, la structure sociétale sera plutôt une SARL, une SA, une SAS ou encore une SNC. L’expert-comptable conseille également son client tout au long de ses activités en partageant ses recommandations ; cela dans le but d’optimiser son rendement et pour développer son activité. Il intervient en outre pour toute mission comptable, sociale, juridique ou fiscale. En effet, il propose les meilleurs dispositifs fiscaux en adéquation avec ses activités afin d’optimiser la fiscalité de son client. Un bon cabinet d’expertise comptable peut également proposer d’autres prestations afin d’apporter de la plus-value à l’entreprise, telles que la formation en management d’équipe, en gestion des risques, etc.

Dissolution ou liquidation

La dissolution suivie de la liquidation mettent fin à l’activité de l’entreprise. L’expert-comptable accompagne alors celle-ci dans les procédures à mettre en place avec le mandataire judiciaire. Dans le cas où l’expert-comptable estime que la poursuite de l’activité est encore possible, il accompagne l’entreprise dans les démarches relatives au redressement judiciaire. Toutefois, la liquidation ne sera prononcée qu’une fois la dissolution de l’entreprise achevée, c’est-à-dire après l’extinction des dettes contractées ainsi que des créances. La liquidation se traduit alors par le partage des parts détenues, calculé à partir du capital restant et réparti en fonction de la quote-part des associés.