Cession reprise
Publié le - 287 hits -

Reprendre une SASU, à savoir

Société par Actions Simplifiées Universelle, la SASU est une société créée par une et une seule personne. De ce fait, il peut s’agir d’une personne physique ou morale. Cette seule personne détentrice de la société en est donc seul actionnaire. Avant de procéder à la reprise d’une telle société, il est important d’en cerner les contours.

Fonctionnement de la SASU

Le propriétaire de la SASU est la personne habilitée à déterminer les règles de décisions au sein de cette société. Ces décisions doivent être enregistrées dans un registre. Elles concernent le mode d’organisation et de gestion de l’entreprise. Toutes les règles régissant le fonctionnement d’une SASU, le statut sasu sont du ressort de la loi. Il faut noter que celles-ci sont assez souples. Une personne devient propriétaire de la SASU en fonction du montant qu’il apporte comme capital social. La responsabilité de ce propriétaire de la SASU en termes de créances n’est engagée qu’en fonction du montant qu’il a avancé comme capital social pour son entreprise.

Avantages de la SASU

Comme toutes les autres sociétés, la SASU confère à son détenteur de nombreux avantages. Ainsi, le premier avantage de la SASU c’est que le président de la société cotise au régime général de la sécurité sociale. De plus, en matière de législation, les règles sont souples, ce qui permet à l’entrepreneur de fixer ses règles de gestion comme il les entend. Loin des prises de têtes lors des réunions ou assemblées générales, le président de la SASU est le seul chef de son entreprise. Il prend donc des décisions unilatérales. En sus, il n’est exigé aucun montant en termes d’apport de capital de démarrage. Par ailleurs, même si la création d’une SASU est souple du point de vue juridique, elle est néanmoins assez difficile. De plus, la nomination de commissaire aux comptes est obligatoire lorsque l’entreprise a plus de 20 salariés.